Au sommaire ce mois-ci dans votre magazine :

Vulcanair V1.0

Il a créé la nouveauté à Friedrichshafen il y a deux ans. Certifié EASA cette année, le dernier- « né » de Vulcanair a d’...
Lire l'article

Lancair Evolution

Il nous l’avait promis cet été : François Burgaud s’est rendu en Oregon pour piloter un Lancair Evolution. Il en est revenu amoureu...
Lire l'article

L’ère de la convergence

Nous venons de passer une étape dans le domaine des logiciels aéro. La convergence fait son apparition. Les applications, l’avionique de...
Lire l'article

La balise de détresse est-elle une sécurité ?

La disparition en mer des Caraïbes d’un avion léger, retrouvé grâce à un témoin et non pas grâce à sa balise 406 MHz, nous incit...
Lire l'article

L’emploi redécolle

Depuis plusieurs mois, l’emploi des pilotes dans le monde s’est nettement amélioré. Toutes les compagnies recrutent et débauchent les...
Lire l'article

Voler aux instruments

Il arrive que la météo aille plus vite que prévue. Notre instructeur Yves Brucker analyse le vol d'un de ses élèves et sa remise de gaz...
Lire l'article

La sélection des pilotes dans la Marine

L’EIP 50S de Lanvéoc Poulmic est la toute première étape de la carrière d’un pilote embarqué. C’est là-bas que l’on évalue en...
Lire l'article

Voyage en vol à vue

Partir à l’aventure le nez au vent ou plutôt tourné vers le soleil, sans effectuer aucune réservation, tel a été le choix de Fred et...
Lire l'article

L’expression de la liberté

Le bouclage d’un magazine est un moment compliqué, le moment que j’aime le plus car se profile dans le stress, la sueur et l’angoisse de planter les délais, le prochain numéro, celui que nous voulons toujours plus beau, plus intelligent, plus sympa, plus branché, plus pilote et plus actu que le précédent. On croit rêver, pensez-vous, mais n’est-ce pas justement le propre de l’homme ?

Les amis sont au courant car, cette petite semaine-là, passée exceptionnellement tous ensemble dans notre rédaction de Lognes, installée au cœur de l’aérodrome par notre volonté et la bienveillance de Paris Aéroport (ex ADP), à côté des avions qui essayent d’attirer notre regard en faisant ronfler leur moteur, nous n’y sommes pour personne !

Tous s’en amusent car chacun a appris à la longue que nous prenons toujours au téléphone celui qui insiste, que nous rencontrons untel qui a un problème urgent à résoudre ou tel autre qui souhaite déjeuner avec nous « vite fait ».

C’est tout cela qui inspire mon édito, plusieurs fois rédigé dans ma tête pendant cette dernière semaine, toujours frappé sur mon Mac à la dernière minute. Mais pourrais-je faire autrement ? Étrangement non. Et pourtant je ne suis jamais en panne de sujet tellement chaque mois est riche.

Hier matin au réveil, avant de regarder le journal de BFMTV, je pensais vous parler de ma rencontre de la veille avec Thierry Pouille, président d’Air Journey, société d’assistance aéronautique multipolaire installée en Floride qui a vu son activité exploser lorsqu’elle s’est attaquée à la clientèle jet. Français de cœur mais Américain de passeport, Thierry m’avait expliqué pourquoi il avait voté pour… Donald Trump !

Avant cela, j’avais eu envie de raconter le dîner organisé par l’association caritative Aviation Sans Frontières (ASF) au Bristol grâce à de généreux donateurs – la cuisine d’Eric Frechon, chef trois étoiles au Michelin, permet de doter ASF d’environ 150 000 euros comme je l’ai calculé à la louche. J’y avais rencontré, à l’invitation de Vadim Feldzer qui gère avec éclectisme la table Dassault, un monde cosmopolite passionnant. J’y inclus bien sûr l’Autorité représentée par Patrick Gandil, DG de la DGAC, et Odile Cherel, sa directrice de cabinet, et aussi la construction aéronautique car mon voisin de table, Carlos Brana, DGA des avions civils Dassault, pilote privé un temps, m’avait entretenu passionnément du marché fort complexe des jets d’affaires.

Mon cœur avait balancé avant cela avec la fête de Noël franco-allemande organisée à la taverne Zum Löwen à Staufen im Breisgau par l’European Mooney Pilots and Owners Association (EMPOA), à l’endroit même où le docteur Faust aurait trouvé la mort dans une explosion lors d’une expérience alchimique visant à fabriquer de l’or à partir du plomb ! Un moment plein de gentillesse et d’histoires d’avion, avec un vrai père Noël qui nous a ramenés à l’enfance avec ses « Ho Ho Ho » et ses compliments malicieux.

J’avais tellement de cartes en main ! Mais voilà, le nouvel attentat au marché de Noël de Berlin les a rebattues de façon si violente qu’elles se sont toutes échappées de ma tête. Quelle vacuité que tout cela, comment oser parler d’aviation, de pilotage, de troisième dimension, de plaisir quand des terroristes massacrent sans discernement des populations civiles, femmes et enfants compris ?

Je suis arrivé au bureau la tête pleine d’idées noires. Comme je me garais, j’ai croisé un voisin d’aéro-club qui a vu mon visage des mauvais jours et a réagi vivement à mes propos pessimistes : « Tu es malade ou quoi ? Eh, mon vieux, ne baisse pas les bras, bats-toi plus que jamais. L’aviation, c’est tout simplement l’expression de la liberté ! »

Il venait d’écrire mon édito et je l’en ai remercié chaleureusement.

Alors, je vous le dis avec le cœur, excellente année 2017 !

aeroemploi-salon2016-728x90

Nos dernières publications

Carnets de vol

Les récits de nos lecteurs

  • LIRE CE RÉCIT
    Iles Feroe, Vagar, si désiré
    Vágar, le seul aérodrome des Îles Féroé, est l’escale rêvée lorsque l’on vole vers l’Islande. Malheureusement, pluie et brouillard recouvrent le secteur 260 jours par an en moyenne. Le rêve de Jacques Callies était donc de pouvoir enfin s’y poser. Récit d’un vol assez compliqué.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Le Cap Nord à tire-d'aile
    Propriétaire d’un TB20, Colombo Vandi a entrepris avec Agnès un périple dont ils rêvaient : rejoindre le Cap Nord, dans le comté de Finnmark, en Norvège. Ils ont décollé de Fano, en Italie, destination l’aéroport de Valan-Honningsvag.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Le Tour d’Écosse
    Frédéric Braun et ses amis, pilotes privés hélicoptères, décident de sortir de leurs habituelles navigations pour aller plus loin : destination l’Ecosse. Ils sont partis à six en juin avec deux Robinson R44.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    De Miami à San Francisco
    Vincent et Thomas, après avoir passé leur ATPL en Angleterre, ont décidé de monter leurs heures aux États-Unis. Ce choix les a conduits à traverser le pays d’est en ouest en Cessna 152. Un voyage de 19 jours avec 5 800 Nm parcourus en 88 heures de vol.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Voyager pour monter ses heures: Charleroi Marrakech
    Donald et Bastien, en formation pour devenir pilotes de ligne, entreprennent de rejoindre le Maroc en PA-28 depuis la Belgique pour monter leurs heures de vol. Ils sont partis 11 jours et ont effectué 36 h 54 min de vol.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Et si vous décolliez sur les traces de Saint-Ex ?
    Directeur du Rallye Toulouse Saint-Louis, Jean-Jacques Galy aimerait vous entraîner à votre tour à travers le continent africain jusqu’à Dakar. Il raconte avec passion Daurat, Mermoz, Saint-Exupéry… et tous les autres, bien vivants cette fois, qui ont suivi la dernière édition.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Découvrir l'Australie en C172
    CARNET DE VOL Découvrir l'Australie en C172 Par Régis Hua-Van, Photos de l'Auteur et Josiane Ayant la chance d’avoir de temps à autre 48 heures d’escale à Melbourne, je réalise le rêve de beaucoup de Français attirés par les contrées lointaines. Avec ses 17 000 km depuis Paris, Melbourne répond donc à ce critère d’éloignement et...
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Voir Tan-Tan...
    Quiconque s’intéresse aux « choses de l’air » s’intéresse aussi à ceux et celles qui construisirent la saga aéronautique. Quand, en plus, le terrain de leurs aventures n’est pas si éloigné, Tan-Tan, alors on prend son atlas et on ouvre Google Earth, puis on regarde un peu plus en détail les...
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Vers les Cyclades
    Elie Bensimhon a rejoint le Rallye Aero France pour sa 21e édition: destination les Balkans et la Grèce. Soleil, mer bleu azur et culture étaient au rendez-vous.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Oléron, Terre d'envol
    L’île d’Oléron au bord du pertuis d’Antioche est une destination estivale appréciée. Entre les pilotes de passage et les aviateurs autochtones. La découverte d’une (presque) île par les airs est une invitation au voyage. Les Ailes Oléronaises vous accueilleront autour d’une bière locale!
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Cap sur les Shetland
    En juin, dix pilotes de la Flying Badgers Team ont décidé de rejoindre les îles Shetland en passant par les îles françaises de l’Atlantique, les îles Anglo-Normandes, l’Irlande et les îles Hébrides, et un retour par l’Angleterre.
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    Rallye Aéro-France 2014 : Espagne Portugal
    Après le fabuleux voyage en Israël que Rallye Aero France avait réalisé en 2013, et l'intense préparation qui l’avait précédé, nous avions décidé pour 2014 de faire un parcours plus court, plus simple à organiser. De plus, pour les 20 ans de l’organisation, pourquoi ne pas revenir là où...
    Lire la suite...
  • LIRE CE RÉCIT
    LE CAP NORD EN R22
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Duis mattis luctus odio id tempor. In metus nulla, auctor eget pharetra ac, sagittis id felis. Mauris rhoncus, diam id vehicula rutrum, lectus arcu porta quam, eget feugiat erat nulla sit amet augue. Praesent a urna non enim varius placerat.
    Lire la suite...