Yves Jubault, dealer Vulcanair pour la France, est un homme patient. Cela est rare à notre époque où les hommes essayent de battre les électrons de vitesse : me sachant en déplacement, Yves a attendu que je revienne pour ramener le V1.0, aussitôt après mon atterrissage, à l’usine de Naples. C’est sympa.

Yves est aussi un homme de foi, qui croit en la douceur angevine : il nous avait garanti une météo parfaite deux jours avant notre passage à Angers-Marcé alors que brouillard était durablement installé partout, et il nous a offert le microclimat parfait. C’est pratique.

Ensuite Yves est un homme modeste, un pilote qui n’aime pas que l’on parle de lui. Mais seule une expérience accumulée en 14 000 heures de vol en tant que professionnel et instructeur, alliée à un passé d’ingénieur motoriste, peut lui permettre d’être à la fois réfléchi, doué et décontracté à bord d’un avion. Ce sont de vrais atouts pour un vendeur.

[…]