La présentation de l’Elixir à l’occasion du salon des constructeurs amateurs d’avions anglais, le LAA Rally à Sywell, a été plus que bénéfique ; le team coaché par Arthur-Léopold Léger a enregistré 10 commandes fermes de son Élixir dans sa version à moteur Rotax 912is. Elle émane de l’école professionnelle Airways Aviation. Cela porte à 50, le nombre d’appareils déjà précommandés. C’est un beau succès pour un appareil qui est encore en courte finale vers la certification CS23. Le manager de l’école croit fermement que les avions de vieilles générations, les Cessna et les autres Piper, sont condamnés à l’obsolescence. Airways Aviation n’est pas une petite structure : elle accueille environ 250 pilotes en continu, cela dans plusieurs succursales basées en Australie, en Espagne et au Monténégro ; elle emploie une centaine de salariés. C’est la seconde fois qu’une école fait confiance à Elixir Aircraft, la dernière était l’école américaine Cirrus Aviation. Pour le moment, le programme d’essais techniques dynamiques touche à sa fin, il restera à effectuer des tests au sol, notamment en ce qui concerne l’avionique. Deux versions sont au programme : l’une avec un moteur Rotax 912  et l’autre avec la version 915. Cette dernière sera la première à être certifiée, étant destinée à la clientèle des pilotes privés. Après celle du 912, ce sont des versions IFR qui seront certifiées afin d’équiper les écoles pour la formation pro du vol aux instruments. La version 912 sera au prix de 180 000 TTC en version 912. Comptez près de 200 000 pour le moteur 135 ch. La certification est attendue pour le début 2019.