Le passionné Alain Battisti vient d’être reconduit à la tête de la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM) dont il avait pris la présidence en 2013 à la suite de Lionel Guerin, le président actuel de HOP ! Depuis trois ans, il est, comme toujours, un infatigable défenseur des entreprises du secteur de l’aviation marchande. Chefd’entreprise et président de la compagnie aérienne Chalair, il est naturellement aux faits des contraintes économiques qui pèsent sur le transport aérien français. La concurrence et surtout le différentiel de charges sociales associé à une réglementation française et européenne constituent un handicap de compétitivité pour les compagnies françaises. Ce diagnostic ne date pas d’hier, il est établi depuis longtemps, mais au fil du temps, rien ne bouge. Le pavillon français régresse. Voilà pourquoi Alain Battisti continue de demander aux pouvoirs publics une véritable stratégie de promotion du transport aérien français, afin d’enrayer le recul. Il est clair que l’élection présidentielle est une échéance qu’il faudra, pour la FNAM, saisir afin de tenter d’obtenir de la part des candidats des engagements pour le secteur. Alain Battisti, né en 1963, a fondé le groupe Adige qui est présent dans le secteur pharmaceutique et dans l’aéronautique.