Si l’on m’avait demandé il y a un an si je pensais être sélectionnée pour représenter les États-Unis sur le HOP !  TOUR des Jeunes Pilotes (HTJP), je n’y aurais pas cru. Je m’appelle Amy Rose, j’ai 20 ans, j’habite Washington D.C., je suis pilote privé, j’ai une centaine d’heures de vol, ce qui ne m’empêche pas d’être déjà qualifiée pour le vol aux instruments car, aux USA, c’est la marche qui suit immédiatement la licence de pilote privé. J’ai commencé à prendre des cours de pilotage au printemps 2017 et je suis immédiatement devenue membre de l’Aircraft Owners and Pilots Association (AOPA) car je voulais rejoindre une communauté de pilotes et profiter de toutes les opportunités que propose une telle association. Et, depuis ce moment, j’ai comme été aspirée par le monde de l’aviation. À mon université, j’ai été chargée de mener des recherches sur les implications du biofuel dans l’industrie aéronautique, j’ai créé un club sur l’ingénierie aérospatiale et j’ai aussi obtenu deux jobs à temps partiel, l’un au Smithsonian National Air and Space Museum et l’autre à mon aéro-club. Je suis donc plutôt occupée, mais toutes ces activités matchent parfaitement avec mes études d’ingénieur en intelligence géospatiale et systèmes embarqués.

[…]

L'actualité aéronautique