Le vol des Aigles… Drôle de nom pour une école ULM. Qui peut bien avoir choisi une appellation pareille ? Ma visite était programmée depuis longtemps là-bas. Sur place, à Biscarrosse, la météo m’a fait un sacré clin d’œil : quasiment pas de nuages en ce début septembre, un bleu azuréen et une chaleur étouffante. Je dois rencontrer Laurent Venet, le fondateur de cette base atypique. En arrivant, sur le taxiway, roulent vers moi deux ULM NG6 UL. Les verrières s’ouvrent et deux passagers s’extirpent de chacune machine, la banane sur le visage et la tête – encore dans les nuages. Un jeune couple, Virginie et David, a découvert la troisième dimension, mais aile dans aile : ils se sont offert un vol découverte en patrouille pour leur anniversaire de mariage ! Après quelques échanges avec le boss, il est temps de partir en vol pour découvrir le banc d’Arguin, la dune du Pyla, l’eau un peu turquoise et les finesses de la patrouille serrée (PS). Laurent est leader, moi je suis avec Eric Patin, indicatif « Jopat », 52 ans, et quelques milliers d’heures de Mirage 2000 dans l’avant-bras. Il y a encore six mois, il appartenait à la grande maison. Même le briefing est kaki. On est dans un ULM, mais l’espace aérien est le même pour tous et donc on ne change pas les méthodes de travail : « Un départ en 27, vers le nord, direction le trait de côte avec un rassemblement pour la patrouille serrée ».

[…]