ATR sera également présent sur le Salon des Formations et Métiers Aéronautiques qui commence demain à Blagnac sur le site du musée Aeroscopia. La recherche de ce constructeur, un peu moins connu du grand public qu’Airbus, porte sur des profils déjà formés. Grâce à une qualification de type, ils deviendraient mécanos sur ATR. Le ratio est simple : il faut environ 10 mécaniciens par avion et la production annuelle d’ATR est de 80 appareils. L’équation est donc simple : 800 postes à pourvoir pour la seule activité de la maintenance. L’entreprise recherche également des instructeurs « Matri »  (Maintenance type rating instruction), soit des instructeurs de qualification de type. Ce n’est pas tout, ATR recrute également, comme pour Airbus, du personnel pour la partie essai/bureau d’études et production. En marge de cette recherche, ATR recrute pour ses clients des pilotes. Aujourd’hui, ATR a signé un partenariat avec l’ENAC, également présente sur le salon, pour la mise en place d’un cursus de pilote avion.

Print Friendly, PDF & Email