Par Paul Montserret, Photographies AviaSim.

Face à une concurrence accrue, les pilotes ont toujours plus besoin d’entraînements exigeants, diversifiés et réguliers. Jusqu’alors, leur formation et leur entraînement étaient la chasse gardée des compagnies aériennes et des centres de simulation équipés de FFS. AviaSim, lancé à Lyon il y a trois ans, propose aux particuliers de prendre les commandes de simulateurs de vol Airbus A320, Boeing 737 et depuis peu F-16 Fighting Falcon. Sur ce marché du loisir, AviaSim s’est imposé en ouvrant neuf centres de simulation un peu partout en France. Le nouvel objectif de l’entreprise est de s’attaquer au marché de l’entraînement des pilotes professionnels en s’appuyant sur sa flotte de simulateurs fixes. Thomas Gasser, fondateur du concept, s’explique : « Pour chaque poste de pilote qui se crée en compagnie aérienne, des milliers de candidatures affluent non seulement de France mais de tous les pays européens. La différence entre un pilote classique et ceux qui ont fait des entraînements comme ceux que nous proposons se voit dès les premières minutes de vol. » Les programmes proposés par AviaSim visent en partie à préparer les candidats aux sélections, en travaillant sur les réflexes de vol, la connaissance de l’avion, l’habitude des scénarii difficiles, les repères visuels et la maîtrise des spécificités Airbus.

AviaSim propose des simulateurs de vol qui reproduisent fidèlement le cockpit de l’Airbus A320. 24 000 aéroports dans le monde entier, météo et heure du vol paramétrables et pannes possibles, bref, tous les scénarii de vols sont possibles. Après plusieurs années d’exploitation, l’entrepreneur lyonnais constate : « Régulièrement, nous sommes sollicités par de jeunes pilotes à la recherche de blocs d’heures sur simulateur pour s’entraîner, de manière non officielle, en vue d’une sélection compagnie. »

[…]