Le nouveau biturbine d’Airbus Helicopters H160 volera pour la première fois sur les couleurs jaune canari de Babcock Missions Critical Services dont la principale activité est de fournir des heures d’hélicoptères Samu aux hôpitaux en Europe. La société fournit également des heures de vols pour des missions de surveillance, de lutte anti-incendie, de recherche, du sauvetage et de la formation pour les militaires de l’ALAT. Babcock France est une filiale du groupe britannique au spectre d’activité plus large, c’est un des partenaires de premier du ministère de la Défense anglaise. Ce contrat signé lors du salon HAI Heli-Expo à Las Vegas a une durée de 5 ans et prévoit la livraison d’une flotte de H160 qui seront déployés en France et en Europe. Le H160 est de la classe des 6 tonnes, motorisé par deux turbines Turbomeca Arrano d’une puissance globale de 1205 shp. L’appareil dispose également de la dernière génération de pales plus discrètes, les Lame Blue Edge. Celui qui s’appelait encore le X4, il y a quelques années, sera équipé d’une avionique Helionix qui soulagera la charge du travail du pilote. Pour la production, Airbus Helicopters a prévu un site de production dédié permettant une fabrication plus rapide d’environ 24 semaines pour un appareil.  Le H160 est censé permettre à Airbus Helicopters de mieux contenir la concurrence et notamment celle de Leonardo avec ses Agusta AW139. Côté technique : le H160 sera deux fois moins bruyant que le Dauphin, qui certes n’était pas un modèle de discrétion. Il filera à 155 kts emportant de 8 à 12 passagers. Enfin, il devrait consommer 15% de carburant en moins.