Ok ! Le salon des ULM de Blois sera encore tenu par Jean-Marie Carré jusqu’à  l’année prochaine, le temps qu’un repreneur sorte du bois pour… Blois. La fédération FFPLUM sera-t-elle  le nouvel ordonnateur du premier salon français de l’ULM ? Pas de signal clair sur  le sujet. Il faut reconnaître que, comme nous, tous les salons vieillissent, les visiteurs aussi. Il se pose  lentement  le problème de  la désaffection progressive de ces grands-messes de  l’ULM. Blois est confronté à deux effets. Le premier est  la  lassitude à  laquelle n’importe qui d’entre nous est confronté à  l’occasion d’un événement répétitif. Il faut donc de  la nouveauté, des expériences, des invitations à quelque chose d’émotionnel qui fixe  l’envie au-delà du rendez-vous traditionnel.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email