Le salon des ULM de Blois s’inscrit sous le régime de la nouvelle réglementation qui est sortie au moment du salon du Bourget en juin. Pas véritablement de surprise : les ULM trois axes disposent désormais d’une masse maxi de 525 kg avec parachute. Mais le plus important est de disposer d’une masse à vide de 337 kg. C’est une vraie avancée car elle sauve un grand nombre d’ULM qui étaient depuis longtemps hors des clous, avec la plus belle hypocrisie des constructeurs et des propriétaires. Contrairement à ce qui avait été annoncé, la vitesse de décrochage a également légèrement évolué. Les distributeurs sont en grande partie satisfaits de cette modification car elle conserve à cette classe d’appareils son caractère déclaratif, ce qui une bonne chose pour la créativité de ce secteur. Plus que jamais, le choix d’une machine devient simple car elles sont toutes ou presque dans les normes. Bien sûr, personne n’achète à la légère mais cette réglementation relance un peu le marché et la concurrence.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email