Australia

Un pays aussi grand que l’Austalie ne se visite pas en une fois, ni même en deux ou trois… Captain Hua-Van, notre collaborateur et ami, raconte son second voyage en Cessna 172 à travers l’outback en compagnie de Josiane, son épouse pilote privé.

EBACE 2016

Le salon européen de l’aviation d’affaires s’est tenu à Genève en mai dans une atmosphère un morose puisque le secteur peine à retrouver son dynamisme d’avant la crise, en dépit des nouveautés que préparent les constructeurs.

Le coavionnage doit-il rester un sujet tabou ?

Et si le coavionnage était une solution d’avenir pour l’aviation générale ? À l’occasion du salon Air Expo, nous avons rencontré les principaux acteurs du coavionnage européen, accompagnés de François Jarlot, leur avocat. Ce dernier nous livre son étude sur l’impact de la pratique des vols en partage de frais1 via une plateforme Internet sur les aéroclubs.

Restaurer pour voler

Le RSA qui ne gérait que la construction amateur d’avions fédère également les propriétaires d’avions restreints et de collection. Voler en avion ancien, c’est comme un rendez-vous permanent avec l’histoire et avec l’ingéniosité des hommes. Vous pourrez retrouver cet esprit lors du rassemblement annuel du RSA qui se tiendra les 9 et 10 juillet à Vichy. Cela vaut le détour.

EFIS G5 et D2 Titanium

Comme à son habitude, Garmin n’a pas attendu Oshkosh pour annoncer quelques nouveautés. Cette année étant un peu particulière, avec l’annonce jointe de l’EAA et de Dynon, Garmin vient de faire parler la poudre en annonçant un mini EFIS G5 et une nouvelle montre D2 Titanium.

King Air 250

Capable de tout, unique en son genre, faite pour les terrains courts et mal pavés, la famille King Air, plus de 7 000 avions vendus, se décline en quatre modèles destinés aussi bien aux propriétaires privés qu’aux professionnels du transport public et du travail aérien. Jacques Callies a essayé un modèle intermédiaire, le 250, équipé de la nouvelle avionique à écrans tactiles Collins Pro Line Fusion, entre Le Bourget et Düsseldorf. Sagement.

J’ai testé le régime CGT

Samedi dernier, les 58 avions qui formaient la caravane du Grass Cockpit Warter Tour se sont retrouvés à Belfort, coincés entre les Vosges et le Jura du fait de plafonds bien trop bas pour redécoller vers Salon-Eyguières. En attendant que Philippe Favarel, l’inventeur du Grass Cockpit, prenne la décision de poursuivre ou non cette compétition…