Patrick, CdB aviation d’affaires

Il a commencé sa carrière sur un classique Beech 200 avant de passer progressivement sur jet, puis d’intégrer une compagnie aérienne avant de devenir une figure de NetJets en Europe. Il travaille aujourd’hui à Hong Kong sur Bombardier Global 6 000. Un parcours atypique et sympa.

Apprendre à piloter quand il fait nuit

Pour le voyageur, l’apprentissage du vol de nuit est le prolongement naturel de sa formation. En plus des sensations aussi différentes qu’extraordinaires qu’il procure, il permet de s’affranchir des contraintes horaires. Récit d’une formation aussi compliquée qu’intéressante.

Vagar, si désiré

Vágar, le seul aérodrome des Îles Féroé, est l’escale rêvée lorsque l’on vole vers l’Islande. Malheureusement, pluie et brouillard recouvrent le secteur 260 jours par an en moyenne. Le rêve de Jacques Callies était donc de pouvoir enfin s’y poser. Récit d’un vol assez compliqué.

Mon ange gardien et moi

Vivant un divorce difficile et apprenant que ses enfants mineurs ont été envoyés seuls vers Paris par le train, sans attendre son arrivée à Aix, un pilote VFR fait demi-tour instinctivement alors que la nuit n’est pas loin.

Voler au lac de Côme

Luca est pilote et photographe aéronautique. Il a eu l’occasion d’accompagner l’un de ses acolytes de club pour une prorogation de licence jusqu’au lac de Côme, en Italie, la Mecque de l’hydraviation. Il raconte cette expérience.

Piper M350

Relooké, bourré d’électronique et de protections du domaine de vol, le Piper PA-46 a superbement évolué au fil des années, au point de devenir une alternative possible pour ceux qui rêveraient du confort d’un avion à turbine. Jacques Callies a piloté avec plaisir l’un des derniers modèles de Piper, le constructeur de Vero Beach.