Flying West USA

Plusieurs amis membres de l’aéro-club Sadi-Lecointe à Lognes ont participé au Flying West US et se sont mis durant 18 jours dans la peau de pilotes de bush américains. Une aventure !

L’ATR 42/72

Moribond au début des années 2000, le constructeur ATR est devenu une success story. La version 600 est un véritable outil de développement et de désenclavement capable d’opérer sur des terrains rudimentaires.

Dassault présente le Falcon 6X

Le nouveau fleuron de la gamme Falcon, le 6X, est un biréacteur de la classe de 5 500 nautiques, il se substitue au Falcon 5X dont le programme avait été arrêté en octobre 2017. Le motif de cette décision est l’impossibilité par Safran de mettre au point le moteur prévu au départ, le Silvercrest. Le 6X sera plus grand et ira plus loin. Voilà comment transformer un échec en un projet prometteur.

L’appel au voyage aérien

Voyager en avion léger devrait être le souhait de chaque pilote. Mais au fil du temps, le voyage rejoint souvent le tiroir à fantasmes, celui que l’on ouvre que trop peu souvent, avant de le refermer en regrettant de ne pas être passé à l’acte.

Abu Dhabi Air Expo

Le Moyen-Orient allait se convertir à l’aviation générale, pensait-on après le 1er Abu Dhabi Air Expo. Après y être retournés cette année, nous en sommes revenus avec le sentiment que beaucoup de chemin restait à parcourir.

L’atelier Part-145

Les propriétaires et exploitants d’aéronefs légers sont souvent tentés de tirer à boulets rouges sur les ateliers de maintenance, trop chers, trop pointilleux pour faire respecter une réglementation inepte et inadaptée. Ont-ils raison ?

Icom IC-A25NE

L’un des accessoires les moins présents dans les sacs de vol sont les radios portatives. Pourquoi investir dans une VHF portable lorsque l’avion est équipé d’une ou deux radios fixes ? Il y a pourtant bien des raisons qui devraient nous pousser à nous y intéresser de plus près.

TL Ultralight Sting S4

Avec l’essai du Sting S4, nous terminons notre série d’essais consacrée à la gamme du constructeur tchèque TL Ultralight. Milos Krivokapic a découvert cette belle machine destinée à l’école et au voyage chez l’importateur de la marque installé à Meaux-Esbly, à l’est de la capitale. Un vol par vents contrariants qui a permis de tester l’ULM dans des conditions optimales.