L’Airbus A350-900 vient d’obtenir début mai sa certification ETOPS (Extended Twin Engines Opération Performance) 180 conjointement de l’EASA et de la FAA. Ainsi les opérateurs, qui dépendent de la FAA, recevront dès 2017 des Airbus A350 approuvés pour les vols longues distances ETOPS. S’appuyant sur la fiabilité constatée des moteurs et de l’appareil, les compagnies pourront opérer des routes présentant des survols de zones hostiles et dont le premier aéroport de déroutement se trouve à 180 minutes maxi en cas de vol sur un moteur. Par ailleurs, cette certification comporte des dispositions permettant d’aller jusqu’à 300 minutes, soit environ 2000 nautiques d’un aéroport de déroutement en vol sur un moteur. Elle sera utile pour les routes transocéaniques : entre l’Asir du Sud est et les USA mais également entre les USA et l’Australie. L’extension vers 370 minutes pourrait être obtenue à la fin de l’année. Ces certifications, preuve de la confiance des Aviation civiles américaine et européenne, permettent de voler sur des routes plus directes d’avoir ainsi une exploitation plus efficace, moins émettrice de CO2.