Les gens indisciplinés, on les connaît tous dans la vraie vie. Ceux qui considèrent que l’avion est un endroit comme les autres et qu’ils peuvent se montrer désagréables, irrespectueux, agressifs voire donc totalement négligeant des consignes de sécurité. Ces « unruly passengers » ne sont qu’une minorité, mais leurs comportements génèrent pas mal de désagréments, au point de provoquer un atterrissage d’urgence par mois en Europe. Un sur tous les vols, certains diront que c’est peu, mais personne ne voudrait être dans celui-là… On se souvient d’un acteur célèbre qui, ne trouvant pas, le nombre toilettes en quantité suffisante, avait choisi un coin tranquille de l’avion pour satisfaire des besoins bien naturels… Sans oublier, ces junkies de la clope qui pensent pouvoir fumer incognito aux toilettes. Bref, ces « Unruly » perturbent tout le monde et mettent en danger la sécurité des passagers et de l’équipage. Les agressions de PNC et non-respects de consignes représentent 72% des incidents. Le phénomène n’est pas nouveau déjà en 2014, IATA avait lancé une campagne pour sensibiliser les États et les compagnies à cette inflation des actes irrévérencieux, voire dangereux. Naturellement, ces événements touchent toutes les compagnies, au point que certaines d’entre elles entraînent leur PNC aux arts martiaux… L’EASA et IATA ont décidé de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation concernant ces passagers indélicats, le titre de la campagne est : « not on my flight ».  En support, un excellent  film de l’EASA qui tente par l’humour de conjurer cette tendance.

 

Le reste de l'actualité

Print Friendly, PDF & Email