Le marché est indubitablement tourné vers les avioniques modernes, les pendules ne font plus recette qu’il s’agisse d’avion ou d’ULM. Tecnam ne veut pas échapper à cette règle : il vient de présenter une nouvelle version de son P2002, le MK II, presque un best-seller. Les améliorations ont porté sur la cabine avec l’objectif d’en améliorer le confort. Cette nouvelle cabine laissera donc la sensation d’un peu plus d’espace avec un travail important sur l’insonorisation de cette dernière. L’avionique est désormais constituée au choix : de simple GPS Garmin, de Dynon SkyView ou de Garmin G3X en version jour ou nuit. La taille des écrans est de 10 pouces. La verrière a été également modifiée avec un gain en hauteur et donc un peu plus d’espace pour les grands pilotes. L’aménagement été revu ainsi que la livrée extérieure. L’aérodynamique reste identique ; les ailes sont identiques à la version avion, la « JF ». Pour mémoire, l’appareil a été lancé, il y a 14 ans déjà. Le moteur ne change pas : un bon vieux Rotax de 100 ch. Cette version sera disponible en version LSA US et en ULM européen. Dans cette dernière catégorie, il faut être encore plus vigilant sur le poids, l’appareil est, en effet, un peu plus lourd, ce qui le rend compliqué à vendre en France… À moins que la France décide de revoir le poids des ULM, comme l’Europe pourrait l’inciter à le faire. Le sujet va continuer à faire couler beaucoup d’encre entre les partisans d’un respect strict des poids (quoiqu’un peu hypocrite) et ceux qui sont partisans d’un vrai pragmatisme : très peu d’ULM sont effectivement dans les clous… Que va faire l’administration ? Rester dans une posture un peu… dogmatique ou être à l’écoute du marché et surtout s’adapter à la réalité d’un milieu de propriétaires qui s’accommodent mal de cette limitation à 472,5 kg et d’un minimum à 307 kg (environ) ? À suivre.