L’ATPL est la première étape vers la ligne… En fait, le premier contact avec l’un des manuels des 14 certificats de la licence du pilote de ligne peut vous laisser penser que vous êtes devant une montagne avant votre première ascension. Mais, si vous maîtrisez votre appréhension et que vous faites un peu le tour de tous ceux qui l’ont passé, ils vous diront que c’est beaucoup de travail personnel à fournir, mais que le niveau requis est celui d’un bac, voire un bac + 1, avec quand même quelques notions de maths. En quelques mots, la règle de trois est devenue la norme, les sinus/cosinus des outils de travail et la physique une amie pour la route. Les esprits fraîchement sortis d’un cursus d’études supérieures n’y verront qu’une formalité, ceux qui ont pris des distances avec la phase post-bac, notamment ceux qui ont une activité professionnelle, devront peut-être mettre une goutte de dégrippant pour faire tourner leurs méninges comme un chrono suisse…

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email