La société Apache Aviation, basée à Dijon, qui fait voler la patrouille Breitling de L39 vient d’acquérir plusieurs appareils de type TB30 Epsilon qui étaient en service dans les Forces pour la formation des pilotes militaires. Avec ces avions, Apache Aviation entend proposer une formation dite UPRT pour Upset Prévention et Recovery Training à l’attention des pilotes qui travaillent au sein de compagnies aériennes ou compagnies d’aviation d’affaires. Il s’agit de formation à la reprise d’un appareil dit en position inusuelle et plus exactement en situation de perte de contrôle. Cette obligation est une conséquence réglementaire de l’accident du Rio/Paris et des mesures qui ont été prises à la suite des analyses du vol. Apache Aviation a décidé de suivre la préconisation de la FAA, l’Aviation civile américaine, qui demande, outre un corpus théorique sur la perte de contrôle, une partie formation en vol. Celle-ci devrait durer trois heures en quatre séances de 45 minutes. La FAA demande des positions à 140° d’inclinaison dont un simulateur ne permet pas un bon rendu. Jetfly sera la première compagnie à recevoir cette formation. Au-delà de ce cursus spécifique dispensé par Apache Aviation Training & Services, Apache exploitera les Epsilon pour son activité incentive de type vol à sensation, voltige basique et vol en patrouille. Une façon de revoir dans le ciel des TB30 en formation serrée après la disparition de la Patrouille Cartouche Dorée.