Après des mois d’un intense travail de certification, deux hélices de la gamme DUC ont obtenu leur sésame européen pour être montées sur des avions certifiés. Il s’agit de la tripale Flash-R et de la cinq pales Flash 2 destinée aux DR 300 et 400 remorqueurs. La première concerne des motorisations variant de 100 à 160 ch et la seconde est valable pour les moteurs de 180 ch. Cette entrée dans le monde certifié devrait permettre à Duc d’étendre encore sa sphère d’activité, Vincent Duquesne, son dirigeant, espère parvenir à 50 % de la production destinée au certifié. Concernant les remorqueurs, le marché n’est que deux cents machines, mais pour les DR 400 et 300 classiques en club, les chiffres sont nettement plus importants. D’ailleurs, DUC Hélices pourrait bien se rapprocher de Robin Aircraft pour des essais machines avec éventuellement la possibilité d’un équipement en première monte. Pour l’heure, c’est une hélice certifiée qui équipera les futurs DR 400 remotorisés par des Rotax chez Nogaro Aviation. Après cette première étape de certification, Duc hélices pourrait étendre ses STC à d’autres appareils : Rallye, Mousquetaire, TB 20 et TB 10, etc. A noter que l’accès à la première monte sur les machines CS-LSA en sera facilitée. Selon Vincent Duquesne, les hélices DUC présentent un meilleur rendement : meilleures performances, meilleure montée et moindre consommation. Pour son entrée dans le domaine certifié, Helice DUC a investi 150 000 euros et affecté un ingénieur à plein temps durant un an et demi. Toute l’organisation, la production et la qualité sont passées sous les fourches caudines des agents certificateurs. Cette démarche a mis un peu en stand bye la production des pales d’hélico. Une nouvelle usine ultra moderne à Villefranche-sur-Saône devrait être opérationnelle prochainement.