La bronca des gilets jaunes aura-t-elle un résultat à terme sur le prix du carburant à la pompe ? En tout cas, certainement pas sur celui de l’Avgas mais, au moins, elle aura montré que porter le gilet jaune, obligation quand on déambule sur un tarmac, mais peu respectée en France, permet d’être bien visible ! La question de la cherté du carburant est récurrente. Si les exploitants, professionnels ou présidents d’aéro-club, que nous croisons en ce moment se disent exaspérés et dénoncent cette flambée des prix qui plombe leurs comptes d’exploitation, je crois qu’ils ont la mémoire courte… Il y a dix ans, la 100LL était à plus de 2 euros le litre et, à ceux qui n’avaient pas opté pour une motorisation diesel permettant de consommer peu d’un Jet A-1 meilleur marché, nous donnions alors des conseils pour tirer le meilleur de chaque goutte de carburant : en changeant de pot d’échappement par exemple, en réduisant les traînées parasites connues, en réglant leur hélice grand pas pour voyager, en montant des injecteurs Gami, en mixturant quelle que soit l’altitude à l’aide d’un analyser EGT et d’un débitmètre électronique, en volant lean of peak, etc.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email