Le salon Drones Paris Région Expo a élu domicile pour sa première édition sur l’ancienne base aérienne 217 de Brétigny sur Orge. Il a surtout fait la part belle au monde professionnel et à l’ultra spécialisation, mais le samedi était ouvert au grand public avec l’organisation de démonstrations et d’animations dédiées. Il faut savoir que si les prises de vues, photos ou vidéos, sont encore la porte d’entrée de ce secteur, l’activité se spécialise de plus en plus. Au hasard des allées, le panel des offres de services proposés étonnait avec, par exemple, le traitement des chenilles processionnaires directement par l’injection d’un insecticide dans le nid grâce à une perche géostabilisée. Original aussi, le traitement des toitures et des façades par un appareil équipé d’un nettoyeur haute pression à plusieurs buses. Bien sûr, le visiteur pouvait retrouver des utilisations plus classiques comme de l’inspection de bâtiments, du suivi de chantier, de la thermographie, de la prise de mesures et de modélisations 3D, de la surveillance, etc. Un quadricoptère « cible » pour missiles était également exposé, rappelant que l’armée utilise déjà les drones depuis longtemps. Force est de constater que si les modèles à quatre rotors sont la norme dans la gamme loisirs, les drones professionnels peuvent prendre bien d’autres formes : ailes volantes, hélicoptères et autres engins volants côtoyaient des appareils roulants ou sous-marins, certes moins nombreux.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email