L’eFusion a réalisé son premier vol. Cet avion tout électrique a été lancé par Magnus Aircraft Corporation, une joint-venture hongroise, basée à Kecskemet, au centre du pays, qui est à l’origine d’ULM et autres appareils LSA. Ses ingénieurs se sont appuyés sur ses 10 ans d’expérience, accumulée notamment auprès de Corvus, pour développer ce nouvel appareil qui est motorisé par un groupe électrique de 60 kW fourni par Siemens. Il s’agit d’un biplace côte à côte dont le poids à vide est de 410 kg, batteries et parachute (Ballistic recovery System) compris, et le poids maximal autorisé au décollage de 600 kg. Magnus vise avec l’eFusion les organismes de formation, en mettant en avant ses capacités acrobatiques qui permettront d’assurer des entraînements plus poussés. Magnus Aircraft a établi des usines d’assemblage en Russie et aux Etats-Unis. En attendant, le prototype poursuit les tests en vol.

Vidéo du maiden flight