L’avion sans pilote, les constructeurs et les exploitants y pensent sérieusement. Régulièrement, comme pour tester l’opinion publique (ou la préparer), on lance un ballon d’observation pour tester les réactions. On supprime l’intervention de l’homme dans un nombre constant de domaines alors, pourquoi pas dans les avions ? Le dernier test médiatique en date est un rapport de l’Union des Banques Suisses qui précise que se passer des pilotes permettrait aux compagnies d’économiser 35 milliards de dollars tous les ans, un chiffre qui se répartit entre 31 milliards pour le coût direct des PNT et 3 milliards pour les économies de frais de formation et d’assurance.

[…]