Il y a encore quelques dizaines de mois, quand on parlait de pénurie possible de pilotes, tous ceux qui n’avaient pas trouvé de poste riaient… jaune, le reste de la confrérie estimait que c’était encore un de ces arguments de constructeurs ou d’écoles pour faire marcher le p’tit commerce. Aujourd’hui, le renversement de la tendance est total et surtout brutal. Le marché de l’emploi pilote est actif, tendance pénurie. Depuis un an environ, les compagnies aériennes cherchent partout des pilotes, commencent à piller les petites compagnies en PNT, mais également les écoles, voire les aéroclubs. Et cette tendance est mondiale. À l’occasion du salon du Bourget, CAE avait présenté sa nouvelle étude sur le besoin en pilotes : pour soutenir la croissance du transport aérien et compenser les départs en retraite, il faudrait 255 000 pilotes à l’horizon 2027.

[…]