La compagnie aérienne régulière islandaise Icelandair a mis en service son premier B767 la semaine dernière. Un  second B767 viendra prochainement compléter sa flotte avec des premiers vols à partir du 15 mai. L’arrivée de ces nouveaux appareils permet à la compagnie aérienne de répondre à deux problématiques : le fort taux de remplissage qu’elle enregistre tout au long de l’année sur certaines routes et le nombre de slots limité sur certains aéroports. La compagnie a procédé à la rénovation complète des deux appareils depuis leur acquisition l’hiver dernier avec l’installation de nouveaux sièges, un service de divertissement individuel, l’éclairage de la cabine reproduisant, par un jeu de lumières, les effets des aurores boréales, et l’intégration de la connexion Wi-Fi « Gate2Gate ». Disposant d’une distance franchissable supérieure au B757, les deux B767 offriront aux passagers un confort supplémentaire. Grace à une capacité de 262 passagers, ces nouveaux appareils permettront d’augmenter le nombre de sièges disponibles de 44% sur les vols les plus fréquentés. Les deux B767 assureront les vols entre l’Islande et New York-JFK, Boston, Chicago-ORD aux USA et Londres, Copenhague et Amsterdam en Europe. Icelandair, qui enregistre des résultats positifs au 1er semestre, poursuit ainsi le développement de sa flotte qui compte désormais 28 appareils (26 B757 et 2 B767) et l’expansion de son réseau vers de nouvelles destinations. Depuis 2009, le réseau d’Icelandair a triplé, sa capacité de transport progressant de 1,3 million à environ 3,7 millions de passagers. À titre d’exemple, en pleine saison estivale, Icelandair opère plus de 100 départs quotidiens entre l’Islande, l’Europe et l’Amérique du Nord.