Par Emmanuel Davidson, Photographies Icon Aircraft.

En aviation, il y a souvent des projets qui font rêver. Des ingénieurs de talents s’associent à des designers et marketeurs dignes des sociétés informatiques californiennes les plus réputées. Une bulle se crée, fait fantasmer des milliers de pilotes. Et puis les réalités économiques nous rattrapent, la bulle éclate et nous revenons vers nos avions classiques en nous disant que nous avons quand même de la chance de pouvoir voler.

Mais, de temps en temps, ce que nous considérions comme un rêve finit par se réaliser et, du rêve, on passe à la réalité. Si, en plus, il nous est permis de monter à bord de du nouvel appareil pour en faire un essai, même rapide, alors nous nous disons que la vie est vraiment belle !

C’est ce qui vient de se passer lors du la grand messe annuelle d’Oshkosh. Ce rassemblement de pilotes, doublé d’une foire aéronautique, d’une ampleur inconnue en Europe, est l’endroit où ces projets sont généralement annoncés. C’est ici que l’on a vu naître les Cirrus, la voiture volante de Terrafugia et nombre de projets qui ont semblé plus ou moins fous lors de leur annonce et qui ont connu des fortunes diverses…

Heureusement, certains de ces projets aboutissent, et si la TerraFugia est invisible cette année, c’est Icon qui a créé la surprise en annonçant sa première livraison client qui a eu lieu ce lundi 20 juillet. C’est toujours un moment important car il marque une transition : il ne s’agit plus d’un projet, mais bel et bien d’un avion commercialisable et les clients plus ou moins fortunés qui ont versé un acompte, même remboursable, réalisent qu’ils vont vraiment prendre livraison de leur avion. Cela peut prendre du temps, mais la livraison devient tangible.

[…]