Icon va installer une usine à Tijuana, au Mexique. Elle produira les composants en composite de la cellule de son A5 qui seront ensuite envoyés sur son site d’assemblage situé à Vacaville, en Californie. L’usine ouvrira l’année prochaine. Cette implantation entre dans le cadre de son nouveau business plan annoncé en mai dernier qui implique notamment de s’appuyer sur ses propres ressources – et non plus faire appel à l’extérieur – pour optimiser les coûts et la qualité. De plus, cela lui permettra d’augmenter sa cadence de production dans les prochains mois et années. On se souvient en effet que, plus tôt dans l’année, l’entreprise admettait avoir vu grand trop vite et qu’elle ne pouvait pas encore assurer le niveau de production au vu de son carnet de commandes, engendrant des délais supplémentaires pour les livraisons. Pour le moment, une vingtaine d’A5 sont assemblés à Vacaville qui seront utilisés pour la formation des pilotes au sein de ses centres d’entraînement labellisés Icon. Le premier ouvrira ses portes à l’automne en Floride ; un second début 2017 au Texas. A ce jour, une trentaine de propriétaires pilotes sont formés sur la machine et Icon a livré son douzième exemplaire.