À part l’aviation générale, quelles sont les responsabilités du directeur-adjoint du Bourget? Je m’occupe aussi de la sécurité aéronautique, de la sûreté, de l’environnement, de l’informatique et des relations avec les riverains.

Sur combien de plates-formes? Bien sûr, l’aéroport du Bourget ; l’héliport d’Issy-les-Moulineaux et les dix aérodromes d’aviation générale : Pontoise, Toussus-le-Noble, Lognes, Saint-Cyr l’École, Chavenay, Meaux, Coulommiers, Persan-Beaumont, Chelles et Étampes.

De Pontoise à Chelles, ils sont très différents… Certains sont uniquement adaptés à l’aviation de loisirs et aux aéroclubs. Ils ont tous leurs particularités. Ainsi Meaux possède d’énormes surfaces en herbe à entretenir ; Lognes présente un trafic loisirs et école important tout comme Saint Cyr et Chavenay d’ailleurs, etc.

Venons-en aux deux plus importants, Pontoise et Toussus. Il y a un vrai renouveau d’intérêt pour l’aviation générale et l’aviation d’affaires qui s’adapte parfaitement à Toussus et Pontoise. On redécouvre un potentiel oublié que l’on peut développer en liaison avec les préfectures et les chambres de commerce, tout en respectant les éléments environnementaux.

[…]