C’est désormais une question de semaines. La filière Cadets d’Air France, fermée en 2008 à la suite d’une mauvaise conjoncture pour la compagnie, sera de nouveau ouverte. Le principe de sous-traiter la formation à un organisme de formation a été retenu, comme du temps où l’EPAG 1re génération a produit des dizaines de promotions de pilotes. À l’heure ou nous mettons sous presse, nous ne connaissons pas encore le nom des organismes de formation qui seront choisis à la suite de l’appel d’offres lancé il y a plusieurs semaines. Le besoin est d’environ 200 pilotes par an pour au moins plusieurs années comme le laisse entendre Didier Nicolini, le patron de la sélection. On peut affirmer sans trahir de secrets d’État que l’ENAC devrait être dans la boucle compte tenu, à la fois de la volonté de l’équipe dirigeante de cette école d’être au service des besoins d’Air France mais également de sa capacité de formation bien dimensionnée. Souvenez-vous également qu’il y a quelques années les jeunes EPL de l’ENAC allaient plus ou moins directement vers la compagnie française.

[…]