La décision a été prise rapidement. Le commandement de l’opération Barkhane va positionner de nuit un peu moins d’une centaine de parachutistes du 2e REP au niveau de la passe de Salvador. C’est un point de passage au nord de Madama, entre le Niger et la Libye ; c’est là que les groupes armés terroristes font passer des armes et de la drogue qui sert à les financer. La mission met en jeu trois appareils, deux Transall C160 et un Hercule C130 qui décolleront de N’Djaména. Les paras doivent être en place avant minuit et il faut compter deux heures de vol pour être sur zone. C’est le Commandant Thomas qui coordonne l’opération en sa qualité de « package leader », une qualification qui permet de conduire des missions de plusieurs appareils.

[…]