Il a neigé 15 cm de neige fraîche dans la nuit du lundi 21 janvier en Île-de-France. Parfois plus. Les ouvoirs publics avaient pris la mesure de l’événement, salé les routes et fermé préventivement au moyen de voitures de police la RN118 qui déroule son bitume vers le pont de Sèvres. Dès 15 heures alors qu’il a commencé à neiger à 23 heures, ce qui fait que les Parisiens de l’ouest, à défaut de dormir dans leur auto comme cela avait été le cas lors de l’épisode neigeux précédent, ont dû patienter dans des embouteillages monstrueux. N’était-ce pas idiot puisqu’il existe plein d’applications quasi gratuites qui avertissent une heure à l’avance de l’arrivée de la pluie ou de la neige, tel RainToday ? De mon côté, je me suis immédiatement inquiété car il est arrivé chez nous que la neige, accompagnée de vents violents et d’une chute brutale des températures, transforme Lognes et Toussus, deux aérodromes que nous utilisons, en petite Sibérie, et qu’ils restent fermés pendant une dizaine de jours.

[…]

L'actualité aéronautique