Chaque avion, même construit de fibre de carbone ou de composites, intègre un certain nombre de pièces métalliques. Ces dernières, ainsi que les vis, tiges filetées et boulons, finiront inéluctablement par présenter des traces de corrosion. Oui, même  l’Inox ! Demandez aux plaisanciers ce qu’ils en pensent. Habitués à cette matière, ils vous diront qu’avec le temps ou la négligence, l’Inox finit par laisser apparaître des traces de rouille ou montrer les outrages du temps. Bien que nos avions ne soient pas immergés dans l’eau salée, le résultat est  le même avec le temps. Cela est dû à la corrosion galvanique ou bimétallisme. Cette forme de corrosion apparaît lorsque deux métaux différents sont en contact l’un avec l’autre et sont soumis à l’humidité, laquelle favorise la création d’un environnement conducteur d’électricité. En clair, les deux pièces métalliques d’un alliage différent sont mises en contact électrique.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email