Tout le milieu des pilotes attend depuis 2008 une hypothétique reprise de l’emploi. En fait, l’embauche est déjà repartie de manière sporadique ailleurs qu’en France. Chez nous, tout le monde guette les signes d’Air France, son état de santé, ses chiffres… La perspective d’un redémarrage de l’emploi apparaît avec les dernières propositions de la direction, sans toutefois atteindre les 300 embauches de pilotes par an au meilleur de la conjoncture. La fameuse sélection pilote a déjà repris. Officiellement, elle ne vise pas une embauche à court terme pour compenser d’éventuels besoins. En fait, cette reprise fait partie de l’accord passé avec la direction lorsqu’une escadrille de pilotes Air France a été volontaire pour venir en détachement à Transavia. Un certain nombre de pilotes de la low cost d’Air France, version canal historique, ont négocié pour passer la sélection, histoire de pouvoir un jour peut être rejoindre la grande maison.

[…]