Sans un bombardement de l’usine Klemm durant la Seconde Guerre mondiale, le Klemm 107 aurait certainement servi d’avion de loisirs, voire d’appareil d’entraînement de la Luftwaffe. D’autant que Willy Messerschmitt, le père du M109, aurait mis sa patte sur le profil d’aile du Klemm 107 D, devenu plus tard le Bölkow 207. Entre-temps, la marque allemande qui avait été fondée en 1926 a, comme beaucoup d’autres, participé à l’effort de guerre de manière plus ou moins forcé par le Reich : mais le fondateur Hans Klemm était plus intéressé par l’aviation de tourisme que par le conflit. Après la guerre, en 1959, Klemm est rachetée par Bölkow, un ex-ingénieur de Messerschmitt qui participera 10 ans plus tard à la création du groupe MBB (Messerschmitt-Bölkow-Blohm).

En 2003, à la faveur d’un voyage au Luxembourg, Jean-Benoît Gonalons tombe sur son futur Klemm 107 ; c’est presque un coup de foudre. Alors jeune pilote professionnel, tout juste embauché dans une compagnie étrangère et sans fortune, il achète néanmoins l’avion mais en copropriété.

[…]