A l’occasion d’Ebace 2016, le constructeur français Dassault est venu avec une large gamme d’appareils allant du 2000s, le biréacteur d’entrée de gamme au navire amiral de la gamme, le 8X. Le F-WWQC, le SN 3 du programme 8X, vient d’achever un vaste tour du monde de 55 000 nautiques à l’occasion d’une campagne d’essai grandeur nature de 65 vols qui a rallié 46 destinations différentes. Cette grande virée a permis de tester le comportement de l’appareil dans des conditions météo très différentes comme le froid dans la baie d’Hudson ou la chaleur intense du Moyen Orient. Il a effectué aussi bien des vols courts (18 min) que des vols de très longues distances, comme un Singapore Paris avec plus de 14 heures de vol. Plus de 26 pilotes se sont succédés aux commandes, lors de 26 vols différents, le tout en présence de près de 60 ingénieurs. Un accent particulier a été mis sur le suivi de connectivité de la cabine lorsque l’avion était déployé sur les différentes plateformes aéroportuaires. Le SN 3 servira désormais pour la suite du programme de certification qui devrait intervenir avant cet été. La chaîne de production est, elle, déjà en service avec 24 appareils en cours d’assemblage. Rappelons que le 8X dispose d’un range de 6450 nautiques, il devrait offrir les mêmes possibilités d’atterrissage et décollage court que son petit frère, le Falcon 7.