Et de cinq ! La certification européenne du M600 de Piper Aircraft est tombée lors du salon Ebace. Logique. Au salon Aero de Friedrischafen, elle était déjà ardemment attendue, c’était une question de jours. Enfin, le M600 est prêt pour conquérir le marché européen. Cette certification met un terme à un roadtrip sur le vieux continent de plusieurs semaines durant lesquelles le M600 a volé plus d’une centaine d’heures durant 55 démonstrations en vol, en participant à trois salons majeurs. A noter qu’il devrait également participer au salon de Lyon, les 8,9 et 10 juin prochains : l’occasion de le découvrir pour tous ceux qui ne seraient pas venus à Aero. Le M600 va devoir jouer des ailes pour prendre sa place sur un marché dominé à la fois par les TBM et Pilatus. Mais la récente possibilité d’exploiter le monoturbine (ou moteur) en transport public sera une opportunité. Il ne faut pas s’attendre à un décollage immédiat de ce type d’activité mais cela peut permettre à des groupements régionaux d’hommes d’affaires de trouver un moyen plus efficace de voyager que la ligne. Cela peut également être une opportunité pour une école qui souhaite adosser à son activité formation une activité transport public, ce sera ainsi plus simple que de mettre en ligne un bimoteur type King Air, Cheyenne, voire Mustang ou Eclipse. Le premier M600 européen à être livré partira en République Tchèque. Le M600 est un six sièges avec un range de 2750 km et une charge utile de 1089 kg. Il est équipé d’un G3000. Pour l’heure, son grand intérêt est d’être 900 000 dollars moins cher que la concurrence, soit 2,7 millions de dollars.