Alberto Porto, le concepteur du Risen, l’ULM le plus rapide du monde a décidé de revisiter l’histoire en reliant l’Italie à l’Argentine en empruntant la route de l’Atlantique Sud. Il est parti le 11 octobre pour un vol de livraison de près 11 000 kilomètres ! Alberto est parti avec son client (et ami) avec des réservoirs supplémentaires de 200 litres. Les deux aventuriers passent par les Canaries avant d’obliquer vers les iles du Cap vert et de poursuivre vers le Brésil au-dessus de 2500 kilomètres d’océan. Ils poursuivront ensuite leur vol le long du trait de côte sur plus de 4500 kilomètres. La vitesse de croisière économique devrait être de l’ordre de 220 km/h consommant de l’ordre de 12 litres à l’heure. Le Risen qui détient le record mondial de vitesse avec 350 km/h sait se montrer économique. Même si l’équipage dispose d’une autonomie sensible augmentée, cette traversée en monomoteur sur une voie peu empruntée par des avions légers reste bien une aventure. Le vol global entre l’Italie et l’Argentine devrait durer 56 heures, si les conditions météo sont bonnes. A noter que si les autorités sont informées de cette traversée, aucun bateau ne les suit à la jumelle, impossible à cette vitesse. En dehors de la radio et du téléphone satellite, les deux globe-flyers seront un peu seuls au monde. Vous pouvez suivre leur petite virée sur le lien suivant : http://share.findmespot.com/shared/faces/viewspots.jsp?glId=0HKq4ijYV21JPQnG2GO266TVkG4GHvarT

JMB