L’histoire est connue de ceux qui ont vu le film « The right stuff » extrapolé du roman de Tom Wolfe : c’est l’argent qui fait voler les avions. Surtout quand il s’agit d’hélicoptères. Il y a aussi le talent, certains en ont plus que d’autres et seront plus vite opérationnels, mais, dans tous les cas, chaque minute doit être dépensée utilement lorsqu’on entreprend une formation. Dès lors, tout ce qui peut la dégrossir à moindre coût est bienvenu. Côté simulation professionnelle, quelques industriels comme le français Alsim pour les avions ou l’espagnol Entrol pour les hélicoptères ont inventé des matériels qui équipent les FTO, des entraîneurs de vol certifiés FNPT II, pleinement immersifs.

[…]

L'actualité aéronautique

Print Friendly, PDF & Email