Bonne nouvelle pour les constructeurs amateurs et les pros de la chignole en ce début d’année, le Sling sud-africain en version deux places est désormais disponible à la construction amateure. Le certificat de navigabilité spécial kit (CNSK) a été obtenu le 5 janvier auprès de la DGAC. Le Sling 2 est le petit frère de la version 4 places, le Sling 4, il peut être équipé des mêmes moteurs : Rotax 912 iS (100 ch) ou 914 (115 ch ponctuels) et, comme tous les appareils modernes, équipé d’EFIS et de parachute. Cette homologation concerne deux versions : la version train tricycle et train classique. Deux kits seront disponibles : un kit rapide et classique ; le temps pour le premier est estimé à 500 heures et 800 pour le second. C’est également à partir du Sling 2 de Airplane Factory, le constructeur, que la Sonaca va faire certifier une version plus aboutie du modèle, selon le cahier des charges européen. Sonaca Aircraft a ainsi vendu plus de deux cents appareils au sein de différents clubs. Preuve que la formule aérodynamique, même si elle a été un peu modifiée par Sonaca, est efficace. Le Sling est disponible en kit et en avion prêt à voler dans d’autres pays, selon les réglementations. A noter que l’arrivée du Rotax 915 pourrait également modifier la donne en musclant un peu plus l’appareil. Ce dernier a été déjà été éprouvé lors de plusieurs tours du monde. A noter qu’il fait 1,2 m aux épaules et que sa charge utile avoisine les 340 kg. Le ticket d’entrée pour un kit est de 30000 euros HT, hors moteur et hors avionique. Enfin, depuis la mi-décembre, Jetlaggroup, l’importateur des Sling, commercialise les systèmes avioniques Glance ; ils regroupent les paramètres standards à l’exception de moving map.