Les ingénieurs de Cirrus Aircraft, mais également les clients, ont été récompensés de leur persévérance : le mono réacteur SF-50 Vision Jet de Cirrus a obtenu sa certification américaine vendredi 28 octobre. Dire que c’est une bonne nouvelle est sans doute en dessous de la réalité. La maquette du mono réacteur a été présentée pour la première fois en 2007. Cirrus ouvre une nouvelle ère avec la mise sur le marché d’un personal jet qui s’approche plus de l’avion de monsieur tout le monde qu’un Eclipse ou un Mustang par exemple. On peut aussi dire qu’il est particulièrement dédié aux propriétaires de Cirrus qui voient, là, une montée en gamme mettant à leur portée un avion plus rapide. La notion de montée en gamme n’est-elle pas également l’argument marketing important de la marque depuis tant d’années ? Naturellement, le SF-50 dispose de tout ce qui a fait le succès de Cirrus : une bonne défense contre le givre et la glace, une avionique moderne et intuitive et une croisière rapide, ici près de 300 kt. Il sera bien sûr équipé d’un parachute. On se souvient qu’au début des années 2000, plusieurs constructeurs avaient vu dans ce créneau un nouvel axe de développement : le pilote lambda allait passer au jet. Piper Aircraft et Diamond Aircraft se sont arrêtés en cours de route. On se souvient surtout que le passage sous pavillon chinois du constructeur américain Cirrus Aircraft avait permis de relancer le programme. Quant à Eclipse, après l’arrêt de la production, elle a fini par repartir. Cette certification du SF-50 ouvre en tout cas de nouvelles perspectives à commencer par la transformation des 600 options/deposit en livraison. Elles devraient naturellement commencer rapidement pour les USA et dans la seconde moitié de 2017 pour l’Europe et la France. Il y aura avant le Brésil et l’Afrique du Sud. Cette certification permettra également de montrer enfin un avion certifié aux clients potentiels hors USA. Pour l’heure, la capacité de production sera de 25 à 30 machines, d’où un certain temps d’attente. Le prix de la merveille sera de 1,9 million dollars. En France, l’équipe de Cirrus France a le sourire. Environ, une dizaine de clients français attendent leur appareil et certains ne sont même pas clients Cirrus.