Marc Houlla quitte l’ENAC pour prendre la direction de l’Aéroport d’Orly. À l’occasion d’un point presse, il a rappelé que les besoins dans le domaine de l’aérien au plan international sont immenses, tant pour les pilotes que pour les contrôleurs aériens ou la formation des cadres. Concernant la formation des premiers, il a confirmé que l’ENAC était prête à répondre à l’appel d’offres que lancera Air France pour la formation de ses cadets. Les besoins de la compagnie nationale sont importants, environ 150 pilotes par an, ce qui correspond approximativement aux capacités maximales de l’école.

[…]