Déjà plusieurs articles sur ce sujet. Alors je mets mon grain de sel ! D’abord, saura-t-on faire ces avions sans pilote avec un niveau de sécurité suffisant ? Il y a des drones fiables, mais c’est une autre affaire d’atteindre le niveau de sécurité des avions de transport actuels. En 2017, dans le monde, pas un seul passager mort dans un avion de plus de 20 places. Les pilotes ont certainement repris la main dans un certain nombre de situations où les ordinateurs ne savaient plus faire. Rappelons que, réglementairement, il faut démontrer que, sur un type d’avion donné, la probabilité d’une panne catastrophique est inférieure à un pour un milliard d’heures de vol. Mettons en face le nombre d’heures de vol de tous les avions de transport chaque année, de l’ordre de 70 millions. Les ordinateurs seuls sauront-ils faire aussi bien, même dans de nombreuses années. J’ai personnellement les plus grands doutes, mais passons !

[…]