Le bilan de 2016 pour les ventes avions US est contrasté. Globalement pas de quoi se réjouir aux USA, Simon Caldecott, le patron de Piper a annoncé une chute globale de 3,9 % des livraisons pour l’ensemble des catégories, 2241 avions ont été livrés contre 2331 en 2015. Il y a également baisse dans la catégorie des Business Jet avec seulement 661 livraison cette année contre 718 l’an dernier, celle des turboprop connaît une légère croissance. Simon Caldecott n’hésite pas à faire un lien avec l’arrivée sur le marché du M600… Du côté des pistons, la baisse est de 4,9% avec 1004 machines livrées contre 1056 l’an passé. Concernant les hélicoptères, la baisse est plus cinglante avec -16.9% de livraisons en moins, soit 861 appareils contre 1036 en 2015. Chez Piper, la croissance des ventes est très « stable » avec seulement 0,8 % pour 2016 pour une valeur globale de 32 millions de dollars, la majorité des ventes est bien sûr américaine (80%). Chez Cirrus, on peut se réjouir : le constructeur a vendu 317 machines contre 300 l’an dernier dont 3 Cirrus Vision dont la certification est intervenue en octobre. C’est la troisième année consécutive que Cirrus passe le cap des 300 machines, 20% de plus qu’en 2009 ! Et surtout 6500 SR volent dans le monde, dans plus de 60 pays pour être précis, y compris au sein des écoles de compagnies aériennes comme Japan civil aviation collège ou encore au sein de l’Office fédéral de l’aviation civile en Suisse. Les hommes de Cirrus ne sont pas peu fiers d’avoir mis sur le marché le premier jet personnel, révolutionnant le transport régional personnel… Plus de 600 clients sont aujourd’hui engagés dans l’achat du Vision.