Pourquoi s’attaquer à l’EASA ? Un peu parce que la réglementation issue de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne a force de loi et relègue les organismes nationaux à un rôle purement exécutif. Surtout parce que son processus réglementaire est conçu pour permettre aux usagers que nous sommes de participer activement à l’élaboration des règlements. Mais s’il est tentant de peser sur les lois qui nous régissent, l’entrée dans le monde EASA – un peu ingrate – est devenue le privilège de quelques-uns, comme le latin en son temps.

On me dit que les pilotes ne s’intéressent pas à la réglementation, qu’ils confient leur défense aux associations les représentant et qu’en outre, le site de l’EASA est rédigé en anglais… Rien de tout cela n’est totalement exact. J’entends aussi dire que l’Europe est une usine à gaz mais, en même temps, je ne trouve pas beaucoup d’informations pratiques qui autoriseraient à penser autrement.

Alors, si le cœur vous en dit, nous allons nous promener un peu chez l’EASA et nous en profiterons pour jeter un œil à notre réglementation. Enfin, nous verrons comment l’EASA concocte ses lois, recueille les avis des intéressés – vous et moi – avant d’imposer ses décisions.

[…]