170 kt en croisière au niveau 110, 290 kg de charge utile, un moteur Rotax de 135 ch et un tarif (certes provisoire) de 150 000 euros HT associé à un équipement Glass cockpit… Qui fait mieux ? C’est pourtant la configuration qu’entend proposer Arthur Léopold léger avec son Élixir, un avion biplace de conception révolutionnaire. Il sera, en effet, fabriqué en fibre de carbone comme les foils et les dérives des bateaux de compétition. Ainsi, l’aile n’aura ni longerons, ni nervures. C’est l’ensemble du revêtement qui supportera l’effort de la pression extérieure quand, dans les conceptions actuelles, cet effort était transmis aux nervures puis au longeron. Cette fabrication ne comprendra aucun collage, aucune vis, aucun rivet ; résultat : elle élimine toutes les sources de fragilité et de vieillissement. Premier intérêt : ce procédé devrait allonger considérablement la vie de la machine ; second avantage : la maintenance cellule disparaît, seule restera celle du moteur… Une piste réellement pertinente pour diminuer les coûts d’exploitation de l’aviation générale. L’Élixir devrait donc être un appareil ultraperformant : avec un simple Rotax 100 ch, les 135 kt seront largement dépassés… en croisière. La cible commerciale sera le pilote propriétaire, mais également les pilotes de club ; les études aérodynamiques menées avec notamment Michel Colomban (le père du Cricri et autre MC100) en feront, selon Arthur Léopold Léger, un avion au pilotage aisé. Aujourd’hui, l’aile est en cours de construction, puis ce sera le fuselage. L’objectif de faire voler l’appareil au salon du Bourget ne sera peut-être pas tenu, il faudra attendre plutôt fin 2017. Mais 2018 pourrait être l’année de la mise en production. Il sera certifié CS LSA, l’ensemble du process de certification a été démarré dès la conception avec l’EASA. La production aura lieu à La Rochelle (17). 150 000 euros HT est un tarif défiant toute concurrence ; pour ce prix, l’avion sera équipé d’un Garmin G3X, d’une hélice à pas variable, un parachute, d’un Fadec et d’un réservoir de 110 litres. Seul le pilote automatique sera en option…