Les dirigeants du premier institut français de formation théorique aux licences professionnelles de navigant entendent bien conforter cette position. Ainsi, à l’occasion du salon du Bourget, Jean-Pierre Chamblin, le directeur de l’institut a signé un partenariat avec Francis Pollet, le directeur de l’Institut polytechnique des sciences avancées (IPSA) qui permettra aux élèves ingénieurs de passer les épreuves de la licence théorique du pilote de ligne, cela à des conditions avantageuses. En effet, pour un certain nombre d’élèves ingénieurs, la finalité, c’est devenir pilote de ligne après l’IPSA. Sans vouloir se mettre aux commandes, certains futurs ingénieurs pourront valoriser cette connaissance du fonctionnement d’un avion de ligne et des règles de son exploitation. Seule contrainte pour passer les 14 certificats, les candidats devront être titulaires de la licence de pilote privé. Comme pour les autres candidats, ils devront être présents une quinzaine de jours au sein de l’institut au début de la formation, le reste pouvant être assuré à distance avec la plateforme de téléformation.