L’IVV ou Interruption Volontaire de Vol, aussi improbable qu’elle soit lorsque vous partez en voyage, doit pourtant être envisagée dans un certain nombre de scénarios : – Une faible quantité restante de carburant qui ne permet pas de vous mener à l’aérodrome le plus proche ; – La nuit aéronautique qui approche ; – Une défaillance mineure du moteur qui, dans la durée du vol, pourrait se transformer en un problème majeur ; – Une dégradation de la météo qui empêche un déroutement ou un demi-tour (entrée maritime) ; – L’indisposition d’un passager ou du pilote. Tous ces exemples sont des situations dans lesquelles un pilote devra prendre la décision d’interrompre le vol rapidement et d’effectuer un atterrissage hors aérodrome dans les conditions les moins défavorables, avant qu’il ne soit trop tard.

[…]