Année record pour Oshkosh en matière de participation, édition bénie par une météo des plus clémentes, le 65e rendez-vous annuel de l’Experimental Aircraft Association (EAA) restera peut-être dans les annales comme une preuve tangible de l’embellie que connaît l’aviation générale US. Cette année dès l’avant-veille du rassemblement, le samedi, les arrivées se succèdent en rangs serrés. Plus de 10 000 aéronefs sont arrivés au cours du week-end, certains voulant se poser avant les gros orages qui ont sévi sur le centre-est des États-Unis. Les 5 000 « volunteers » (bénévoles) de l’EAA n’ont pas chômé. Dès le lundi, les principaux parkings avions étaient remplis, du Piper J3 au Mitsubishi Mu-2 en passant par d’innombrables Cessna. Au total, l’aérodrome d’Oshkosh seul – sans parler la dizaine de plates-formes proches, ont accueilli plus de 17 000 avions au cours de la semaine. Quel formidable témoignage de la vitalité de l’aviation générale américaine ! Depuis l’an dernier, le nombre de mouvements sur les aéroports US est en hausse et le nombre d’élèves est à son plus haut depuis 2008 (128 501 en 2016), ralentissant un peu le déclin de la population d’aviateurs : – 0,1 % par an contre – 0,2 % selon la FAA, l’administration de l’aviation US.

[…]