L’organisme de formation Plan’air implanté sur l’aérodrome de Lognes vient d’intégrer ses nouveaux locaux flambant neufs. Nouvelles salles, nouveaux matériaux pédagogiques, elle va ainsi proposer un cadre plus agréable pour la formation au PPL et LAPL. Le club qui est affilié à la Fédération française de l’aéronautique dispose de deux appareils, un DR 400 160 ch et un DR 400 120, dont l’un vient d’être refait à neuf récemment. Un avion de 160 ch pour l’école peut paraître disproportionné, mais les élèves volent souvent à trois, par ailleurs, certains élèves ont tendance à être un peu plus lourds avec le temps… Pour minimiser les coûts de la formation, les temps de roulage après le décollage et l’atterrissage ont été forfaitisés, 6 minutes par phase. L’aéroclub disposera très prochainement d’un simulateur basé sur FSX qui permettra une première approche avant de passer sur avion réel. Il servira, comme pour tous les organismes de formation, à s’entraîner quand la météo ne sera pas de la partie. Il permettra en outre de se former à la phraséologie et puisque les modules sont bien faits de se familiariser avec le traitement des pannes. Enfin, Plan’air est associé à Aerogligli pour la formation théorique, ce qui permet à l’élève, mais également au responsable pédagogique, Gilles Delaunay, de rester informé sur la progression de ses élèves. Un site internet rassemble toutes ces infos.